Les mouvements désordonnés de son coeur s’apaisèrent.
Ses muscles commençaient à s’habituer à la cadence accélérée de sa respiration.
Elle ne percevait plus son mouvement.

:L'herbe Rouge, Boris vian: